La Wind Valley demain

« On n'hérite pas de la terre de ses ancêtres, on l'emprunte à ses enfants. »

 

Il y a quarante ans, les montagnes ont subi les assauts inconscients de certains intérêts politico-financiers... Les grandes stations de sports d'hiver ont poussé comme de gigantesques verrues. Elles ont fini par dénaturer les paysages jusqu'à ce que ce qu'on réalise l'ampleur des dégâts et la quasi impossibilité de les réparer. Les régions ont changé leur vision du développement sous la pression des habitants et des touristes qui ont fait leur prise de conscience. Aujourd'hui, les projets sont plus petits, mieux intégrés et plus éco-responsables. Du moins ils essaient de l'être.

La Wind Valley européenne poursuit des objectifs plus respectueux du cadre littoral. Elle se veut le défenseur et le promoteur d'un développement socio-économique et socio-culturel autour du vent responsable et exemplaire. Elle porte et réaffirme les valeurs qui fédèrent les voyageurs du vent : le libre accès à des spots préservés ; la pratique raisonnée de la glisse qui ne nuit pas la biodiversité marine ; des projets de taille humaine intégrés à l'environnement sans bétonnage massif des côtes.

 

La Wind Valley dit OUI au développement de l'économie du vent mais NON aux délires politico-économiques et urbanistiques démesurés qui transforment la nature en espace artificiel.

La Wind Valley a l’ambition de devenir LA destination européenne pour l’économie et le tourisme du vent. Cette offre territoriale se veut devenir une nouvelle destination Sud De France.